vendredi 31 décembre 2010

Bonne année!

vendredi 24 décembre 2010

Blog en repos, pour une petite respiration

Photo de Fécamp, prise par l'Incrédule.


mardi 21 décembre 2010

La Longueville

Dans le Nord de la France, il existe une ville (village?) qui s'appelle La Longueville. Nous y allons régulièrement.
Rina :
- Et on y retourne quand, à la Grande Ville?

Sa cousine, pour parler de Ferrière la Grande et de Ferrière la Petite parle de la Grande Ferrière et de la Petite Ferrière

vendredi 17 décembre 2010

Naïveté de l'enfance

Sacha arrive, muni d'une pelle.
- Je vais chercher du pétrole dans le jardin.
Maman demande, un peu éberluée :
- Mais pourquoi?
- Ca coûte cher, on deviendra riche.
Maman explique alors que le sol est au propriétaire, mais pas le sous-sol, qui appartient d'office à l'Etat. Si Sacha trouve du pétrole, il sera pour l'Etat et il y a de grandes chances pour que notre maison ne soit plus notre maison. Sacha réfléchit une minute.
- Bon, alors, je vais faire un très grand trou, comme ça, le sous-sol deviendra le sol et nous appartiendra.

jeudi 16 décembre 2010

Père Noël

Sacha, à l'Incrédule :
- Moi, le Père Noël, j'y crois du fond du coeur!

lundi 13 décembre 2010

Injustice

Ma tante, qui gardait Rina, l'a puni.
- Elle dit vraiment trop de gros mots! Et elle n'arrête pas!

En effet, voyant l'état du ciel, Rina a dit, en levant l'index :
-Y pute, hein? Y pute,hein?

traduire : le bon Dieu dispute, hein? Ma tante a entendu bien autre chose...

mercredi 8 décembre 2010

Et quand je dispute...

Je dispute Sacha qui profite d'un silence pour dire :
- Bon, d'accord maman, je prends le doute du bénéfice et on dit que j'ai rien fait!

lundi 6 décembre 2010

Mon (deuxième) enfant est un gourmand?

Sacha regarde tomber la neige :
- Quel dommange que ça ne peut se transformer en crème chantilly!

vendredi 3 décembre 2010

Mon enfant est un gourmand..?

Maman, tu sais, en dessert, ce midi, j'ai mangé un tsunami.
Dixit L'Incrédule

mercredi 1 décembre 2010

L'art de la manipulation

- Maman, tu sais, je t'aime.
- Merci, mon chéri.
- Et tu es la plus belle des mamans.
- Merci mon chéri.
- Je peux avoir un biscuit?

Un peu plus tard, Sacha à son frère :
- Tu m'as vu avec maman? Bon, eh bien, c'est comme ça qu'il faut faire avec les femmes!

lundi 29 novembre 2010

Maman, tu m'aides?

- Maman, tu peux m'aider à porter mes sacs?
Maman s'exécute.
- Merci, belle brune!

vendredi 26 novembre 2010

Il a neigé!

- Oh, maman, tu as vu, l'inondation de neige!

A rapprocher de la première fois ou il a vu de la neige et a refusé de marcher dessus pour aller chez nounou :
- Ah non, moi, je ne marche pas sur la mousse qui engloutit la pelouse!

jeudi 25 novembre 2010

Pronom possessif

Au petit-déjeuner, je dis :

- Aujourd'hui, je vais à Mont Saint Aignan.

Sacha bougonne :

- Ton Saint Aignan, ton Saint Aignan... Il est pas à toi ce Saint Aignan-là!

lundi 22 novembre 2010

Commandes au Père Noël (encore)

L'Incrédule et Sacha regarde des catalogues de jouets. Sacha écrit des S devant ce qu'il veut commander. Ce qui entraîne de la part de l'Incrédule :
- Mais, tu pourrais laisser des jouets pour les autres quand même! Tu coches tout!

mercredi 17 novembre 2010

Commande au Père Noël

Depuis le début de la semaine, on reçoit des catalogues de jouets. Sacha, grognon :
- Oui, tous les jours, on a un catalogue nouveau, tous les jours je fais une nouvelle lettre... Si je continue, il n'y aura plus d'enveloppes!
C'est comme ça que j'ai découvert que mon fils écrit en ce moment tous les jours au Père Noël...

lundi 15 novembre 2010

Aven d'Orgnac

Nous visitons l'Aven d'Orgnac avec une jeune femme guide fabuleuse, qui s'y entend pour intéresser les enfants. A un moment, elle dit :
- Nous sommes ici à X mètres sous terre et il ne pleut pas aujourd'hui dans l'aven car il n'a pas plu ses jours derniers. Il ne pleut pas ici en même temps qu'il pleut à la surface de la terre car nous sommes dans un abri calcaire. Il faut le temps que l'eau passe à travers.
Ce que Sacha résume :
- En fait, tu nous dis que là, on est au milieu d'une éponge, quoi!

vendredi 12 novembre 2010

Biologie humaine

Sacha vient de tomber sur la tête. Il pleure, se frotte la tête puis :
- Vraiment, on devrait avoir le cerveau dans le ventre, on aurait moins mal!

lundi 8 novembre 2010

Manteau

Sacha vient encore de trouer son manteau. Neuf. Je dispute et finit par lui dire :
- Si tu continues, quand je devrais en acheter un autre, je décompterais l'argent sur ton argent de poche (qu'on appelle "dimanche").
- Et combien ça coûte?
- Environ 40 euros.
- Impossible, maman, ça fait plus de la moitié de l'année en dimanches!

jeudi 4 novembre 2010

Où l'on s'emmêle dans les appellations familiales

L'Incrédule s'amuse à embêter son frère. Alors Sacha :
- T'es vraiment un mauvais fils aîné!

mardi 2 novembre 2010

Cimetière

Nous sommes au cimetière.
- Tiens, tu as vu, maman, là, il y a Marcel ! Oh! Et là, Georges! Et là, c'est... Ah oui, Madeleine! et là... Ben, c'est Henri, il avait 83 ans, quand il est mort, tu as vu... Et pourquoi personne n'est venu lui porter des fleurs, hein? C'est parce qu'il est mort il y a longtemps? Et...
Un vrai moulin à paroles, qui se sent comme chez lui.

jeudi 28 octobre 2010

Mc Do

- Tu veux aller au Mc Do? dit Maman qui veut faire plaisir.
- Non, je préfére rester à la maison, répond Sacha.
Et maman de s'étonner : les enfants n'aiment plus la fricandelle américaine?

mercredi 27 octobre 2010

Vacances

Moi, je suis en vacances jusqu'au jeudi encore d'après dit Sacha.

vendredi 22 octobre 2010

Sacha ne sait pas quel métier faire... Leader?

Vendredi dernier, la maîtresse de Sacha, à un quart d'heure de la fin de la journée, propose aux enfants de réaliser des mandalas ou de lire, car "ils ont bien travaillé cette semaine".
Et elle voit alors Sacha sortir ses cahiers de français et se mettre à faire ses exercices.
- Qu'est ce que tu fais, Sacha?
- Ben, avant de s'amuser, il faut d'abord faire les devoirs. Après, on profite mieux.
Et parlant plus fort et s'adressant aux autres enfants :
- Vous devriez faire pareil.
Cinq minutes plus tard, toute la classe faisait ses devoirs.
Je vous laisse imaginer la tête de la maîtresse. Et celle qu'elle avait quand elle me l'a raconté.

jeudi 7 octobre 2010

Conversion et mathématiques

Nous voyons passer un contenant de 20 tonnes. Sacha :
- Regarde, maman, 20 millions de grammes!

lundi 4 octobre 2010

Papa est toujours très clair...

Voici une demi-heure que la famille est plantée dans le magasin, rayon vélo.
- Vous voyez, ce que j'aimerai, c'est un vélo comme celui que j'ai déjà, mais pas pareil.

vendredi 1 octobre 2010

Géographie humaine et animale

Nous avons parlé de la densité de population. Nous avons évoqué les Pays Bas, le Japon, la Lozère...
Quelques temps plus tard, je retrouve l'Incrédule, assis sur une chaise et contemplant le jardin :
- Tu te rends compte maman, des milliards d'habitants animaux qui vivent là! Et on ne les connait même pas!

mercredi 29 septembre 2010

Joli mot pour l'allaitement

Bébé tête et l'Incrédule, ébloui :
- Tu as vu, maman? Il boit le lait de ton coeur!

lundi 20 septembre 2010

Le diable au corps

Sacha à mamie :
- Mamie, André, c'est ton amant?

Mamie à maman :
- Cet enfant a le diable au corps. Il faut lui serrer la vis, à celui-là! L'occuper tout le temps à des travaux pour éviter qu'il pense au vice! Il faut l'empêcher de s'exprimer!

Maman à Sacha :
- C'est quoi, un amant?
- Un amoureux. Chez les grands, ils se proménent ensemble en se tenant la main, ils discutent, ils se font des bisous...
Pris d'un doute :
- C'est pas ça?
Le vice. Le diable au corps.

mercredi 15 septembre 2010

Le mariage

Sacha :
- Tu sais, maman, quand tu épouse quelqu'un, ce n'est pas parce qu'il est beau. Ca, c'est pas obligé.
- C'est vrai.
- Il vaut mieux que la personne soit gentille, aime discuter et qu'elle ait le sens de l'humour.
- C'est vrai.
- Mais... ( silence) En fait, non, le sens de l'humour, c'est pas obligatoire. Regarde, papa t'a épousé et tu n'en as pas.

vendredi 10 septembre 2010

Le futur

S'il ne sait pas quoi faire comme métier, Sacha sait quand même des choses concernant le futur :
- Quand je serais grand, je serais célibataire et je vivrais chez papa et maman.
- Comment sais-tu que tu seras célibataire?
- Ben, regarde, je n'ai pas d'amoureuse, alors, qui voudra de moi plus tard?

lundi 6 septembre 2010

A quoi sert l'âge de raison?

Sacha est toujours inquiet : il ne sait toujours pas quoi faire comme métier.
- Mais pourquoi tu t'inquiêtes autant demande maman?
- Mais parce que j'ai l'âge de raison et plus encore!

samedi 4 septembre 2010

Manger 5 fruits et légumes par jour...

Sacha fait un devoir de français. Il s'agit d'une liste de mots. Les noms propres sont à réécrire avec une majuscule.
- Maman, Asperge, comme pays, c'est où?

lundi 30 août 2010

Définition de la paresse

Sacha : Moi, ce que j'aime, dans le camping, c'est que c'est les vacances et qu'on ne fait rien...
Un temps de silence, puis il reprend :
- Enfin, il ne faut pas que le camping soit en pente... sinon il faut grimper!

jeudi 26 août 2010

Métier encore

Comme on l'a vu, les métiers préoccupent beaucoup Sacha mais aussi l'Incrédule :
- Maman, d'abord, on est infirmier d'abord puis docteur puis médecin, c'est ça?

lundi 23 août 2010

Championnat

- Maman, c'est quand les championnats d'Europe de piscine?

vendredi 20 août 2010

D'où viennent les sous?

Sacha demande à papa un cadeau.
Ce dernier, exaspéré par les demandes incessantes de sa progéniture, finit par demander :
- Mais d'où croyez-vous que vienne l'argent?
Sacha le regarde avec mépris :
- De la banque, voyons, tout le monde sait ça!

lundi 16 août 2010

Lire, pour un enfant, c'est l'évasion

Il y a deux ans, j'ai été appellé 4 fois par la maîtresse de l'Incrédule (l'ancienne maîtresse de Sacha (oui, celle qui est désormais l'ancienne maîtresse de Sacha aussi)). A chaque fois pour la même raison : mon enfant lisait trop en classe. Oui, vous avez bien lu.
Au début de l'année, tout avait bien commencé. La maîtresse, heureuse qu'un enfant demande à lire, avait donné l'autorisation, quand le travail était fait, de lire. Seulement, l'Incrédule faisait son travail très vite. Et bien. Alors la maîtresse a doublé le travail pour mon fils. Quand les autres enfants faisaient un exercice de maths, il en faisait deux ; quand ils en faisaient 3, il en avait 6. Pareil en français. Malgré tout, il finissait toujours avant les autres. Lui, de voir tous ses exercices doubler, se croyait puni mais continuait à lire.

jeudi 12 août 2010

Des sous!

Maman annonce à Rina qu'on va quitter le camping.
- Pourquoi?
- Il n'y a plus de sous!
- Mais je veux rester, moi!

Une heure plus tard, maman récupère Rina à la sortie du camping, in extremis, après l'avoir chercher longtemps :
- Qu'est ce que faisais?
- Ben, je vais chercher des sous à la banque!

mardi 10 août 2010

Avocat encore

- Tu sais maman, je crois qu'avocat pourrait me plaîre mais...
- Mais?
- Mais ça gagne beaucoup un avocat?
- Ca dépend du nombre de clients qu'ils ont.
- Ah... Alors, je ferais de la pub!

Sacha, importateur du système américain en France... Je ne suis pas sûre de vouloir voir ça...

lundi 9 août 2010

Lire

Je suis à la FNAC, en train d'acheter des livres enfants pour partir en vacances. Il s'agit de les occuper pendant les 11 heures de route et autant retour. Je croise l'ancienne maîtresse de Sacha et la future, qui musardent ensemble. L'ancienne jette un coup d'oeil à l'immense pile de livres (29) que j'ai constitué. J'explique. Elle rigole. La future maîtresse dit :
- Mais il n'y a pas besoin d'en prendre autant.
L'ancienne maîtresse, mine tragique, répond :
- Oh, si, c'est nécessaire. Quand tu les auras eu dans ta classe, tu comprendras.

samedi 7 août 2010

Nuit des Etoiles

Nous sommes étendus, dehors et nous regardons le ciel. En silence.
Puis :
- Maman, les étoiles, elles commencent quand, leur spectacle?

vendredi 6 août 2010

Métier toujours

Sacha est toujours perturbé par les métiers. Il cherche à se renseigner auprès de son frère :
- Avocat, c'est quoi?
- C'est un monsieur qui défend les autres au tribunal. Par exemple, si Jules est accusé que que tu es son avocat, tu vas chercher des témoins de moralité.
- Ah, c'est bon. Pour Jules, je peux produire 3 témoins.

mercredi 4 août 2010

Des oublis

Rina, 2 ans, trouve une sorte de grosse chips dans son assiette de frites.
- Qu'est ce que c'est?
- Un oubli.

2 mois plus tard :
- Maman, tu pourras refaire des oublis? C'est bon.

mercredi 28 juillet 2010

Logique

L'in crédule sonne chez Mamie.
- Qui c'est? demande Mamie.
- Cest nous, répond l'Incrédule.
- Mais non, c'est l'Incrédule et Sacha! Nous, ça peut être n'importe qui! s'emporte Sacha. Ca ne veut rien dire!
Comme m'a dit l'Incrédule ensuite : "il est parfois usant".

lundi 26 juillet 2010

On a la cabane qu'on peut

Un ami revenu de Grèce a offert à l'Incrédule le Parthénon en papier. Il s'agissait de le reconstituer en 3 dimensions. L'Incrédule s'est beaucoup amusé et depuis, le Parthénon trône dans notre bibliothèque.
Sacha le regarde aujourd'hui avec attention :
- Elle est belle, cette cabane.

vendredi 23 juillet 2010

Calcul mental

A Pâques, l'année dernière, nous avons visité le Mont Saint Michel, que nous n'avions jamais vu. Arrivés tôt, partis tard, je pensais que les enfants allaient s'écrouler dés qu'ils seraient dans la voiture. C'était mal les connaître.
Dix minutes après avoir démarré, Sacha, pas encore 7 ans à l'époque, commence donc :
- Alors, dans un cm, il y a 10 mm?
(D'où ça sort, ça?) mais vous répondez :
- Oui.
- Et il faut 100 cm pour faire un mètre.
- Oui.
- Et il faut 1000 mètres pour faire un km.
- Oui.
- Alors, il y a un million de millimètres dans un km?
Pourquoi ai-je laissé ma calculatrice au bureau?

mardi 20 juillet 2010

Tour de France : Papa est lourd

- Regarde un peu : ils disent sommet 10 km et en haut, ils disent arrivée 11,5 km. N'importe quoi!
- C'est peut-être parce qu'il y a une descente.

mercredi 7 juillet 2010

Rêve coloré

Maison rose bordée de bleu fou, lavée de pluie lancée dans les cercles fous de ma mémoire. Rocs rouges et bleus qui s'agrippent à la terre. Mains qui accrochent, qui tatonnent. Touffe d'herbes toute en solitude. Ombre d'ombre bleue. Résurgence. Cataractes où l'eau bouillonne à gros flocons. Ciel nuageux. Mains solide qui tient un corps droit. Bleu qui tourne, bleu qui transforme, bleu qui se transforme. Tornade. Typhon. Cyclone. Sirène sortant, émergeant de l'eau bleue... Rêve...

mercredi 30 juin 2010

Mélusine

La fée Mélusine a vécu longtemps
Si longtemps qu'elle n'a plus goût à rien
Pourtant elle a ri et souri du temps
Mais il s'est fort déchaîné de ses liens

La fée Mélusine a vécu longtemps
Tant de temps... de temps...Que d'incertitude!
Cette vie où elle sourit maintenant
Laide et vieillie, toute à sa lassitude

Et M&lusine a aimé tant de fois
Elle a existé dans tant d'attitudes
Tantôt le rire, le rêve, la joie
Et débile, elle est béatitude

mercredi 23 juin 2010

Toujours les métiers

Sacha s'inquiête toujours de ce qu'il fera plus tard. Il a donc décidé de connaître les métiers qui existent.
- Le monsieur qui a regardé les yeux de mon frère, tu m'as dit que c'était un oculiste?
- Oui.
- Et ce n'est pas un gros mot?
- Non.
- Et un docteur qui s'occupe des fesses alors, ça existe aussi?
- Oui.
- C'est un monculiste?

jeudi 29 avril 2010

L'attraction terrestre

Il y a quelques temps, un article de Fémin'elle parlait des "grosses bétises", faites par son fils : http://www.feminelles.com/2010/04/27/je-fais-rien-que-des-betises-des-betises/?

Mes fils ont un jour jeté la DS et la télé par terre. Pourquoi?
" Pour tester si l'attraction terrestre marche aussi avec des objets qui n'existaient pas du temps de Newton", dixit L'incrédule, fidèle à son prénom...

mercredi 28 avril 2010

Se représenter une situation

Sacha va bientôt avoir 8 ans. Il me demande de lui raconter la journée de sa naissance. Je m'exécute, donc, depuis le matin jusqu'au soir. A la fin de mon exposé, il se tourne vers son père !

"Et toi, tu étais là?"

Papa répond et lui explique qu'il lui a donné le premier bain. Alors, Sacha se tourne vers moi :

" Et toi, tu étais là, au moment de ma naissance?"

mardi 27 avril 2010

Maybe

Maybe i'll die into the night
In the light at peep
Of day. I'll shout tonight
On your velvet lip.

Maybe together in love
Find you deep inside my soul
Fly away as a dove
We could coo cool.

Maybe into you i'm dying
My tears on your fleet skin
All my hair is throwing
Away. Just sin.

jeudi 22 avril 2010

futur métier

Sacha, toujours 7 ans, est très inquiet depuis quelques jours. Théo, son copain, veut devenir garagiste, Li veut être dessinateur pour dessiner des rochers et la mer (uniquement) mais lui n'a pas d'idée.
Soudain, un matin, il arrive, le visage radieux :
- Maman, ça y est, j'ai trouvé ce que je veux faire mais je ne sais pas comment ça s'appelle!
- Eh bien, dis-moi!
- Je vais tendre la main à l'entrée des magasins!

mardi 20 avril 2010

Désolé mon ange

Désolé mon ange mais
Je fous le camp
Rien n'est éternel
Tu sais
Et je m'ennuies près
De toi
Il est temps que
Je m'en aille
Désolé mon ange mais
Je veux voir du pays
Nous sommes jeunes encore
Tu referas ta vie
Et nous nous oublierons dans
D'autres bras
Désolé mon ange mais
On s'est bien amusé
Dommage de se quitter
Près de toi le temps
Me paraît gris
Il me faut
Voir ailleurs
Désolé mon ange mais
Je ne voulais pas te peiner
Tes larmes comme un ballet ne
Changeront rien
Il est trop tard maintenant même
Si tu dis toujours m'aimer
Désolé mon ange mais
J'ai déjà passé trop de temps avec toi
C'est toujours comme ça quand
On se laisse entraîner
Il n'y a plus de plaisir pour moi
Tu souriras en pensant
A nous plus tard
Désolé mon ange mais
Garde un bon souvenir de moi
Tu vivras ailleurs puisque
Je dois découvrir d'autres visages
Désolé mon ange désolé mais.

mardi 23 mars 2010

Farewell would never die

Would never die
Give me what you say
Don't tell how it's stormy
Only how you feel
And let me down

Just smile and cry
And shout in silence
Dance far away
Far away from my body

Don't tell me you're sad
You feel the very best way
Just smile and cry
Never think you drive me mad
Just smile, smile and smile

How could you still steal
Me away?
Just smile and cry.

mardi 16 mars 2010

Puis le vide

Quand la liberté a un goût amer, que les murs se lézardent et que le temps de vivre se raréfie, je regarde le ciel et vois ton visage. Alors je tends la main, tendue à jamais vers le vide.
Un froid vide, glacé, où l'avenir n'est qu'une illusion.
Les soleils disparaissent un à un.
Puis la nuit.
Puis le noir.
Puis le désespoir.
Rester, juste le temps de vivre.
Rester, juste attendre la mort.
Et regretter cette liberté. Et palper les murs lézardés.
L'illusion s'est évanouie, les nuages pleurent et les murs se lézardent, croulent sur moi, m'enfouissent, m'oublient.
Je pleure, et ton amour et ton sourire.
Puis le vide

mercredi 20 janvier 2010

Thomas, 10 ans, me regarde faire du sport puis se tourne vers son frère, l'air connaisseur :
"Ca va, maman se débrouille bien pour une débutante".
Voici 35 ans que je fais de la gym...